21mars2016

On met le projet de loi 70, à la poubelle!

Sherbrooke,  le 21 mars 2016 – La Coalition estrienne de l’aide sociale invite les groupes et organisations à participer à une journée d’actions à travers le Québec organisée par la Coalition objectif dignité (COD).  Tout au long de la journée, des groupes et organisations  feront entendre leur opposition au projet de loi 70 en participant à une livraison spéciale chez des députés de la région de l’Estrie.  Plusieurs évènements auront lieu au même moment dans de nombreuses régions du Québec.

Rappelons que le projet de loi 70 veut imposer des mesures d’insertion et d’employabilité obligatoires, sans quoi le chèque de 623 $ par mois sera coupé. Alors qu’on réclame depuis des années des mesures adaptées aux besoins et aspirations de personnes, on constate que le programme Objectif Emploi force les personnes dans des démarches qui seront potentiellement génératrices d’échec.

« Ce projet de loi, critiqué largement pendant les audiences et dans de nombreux mémoires, s’attaque aux personnes les plus vulnérables de notre société! », s’indigne Manon Brunelle, porte parole de la Coalition estrienne de l’aide sociale.   Il y a eu des nombreuses tentatives similaires depuis les années 90 pour des programmes ou mesures obligatoires.  À chaque fois, le gouvernement a abandonné par manque de ressources humaines et  financières et devant un manque d’efficience et d’efficacité de ces mesures ou programmes.   Le projet de loi 70 est tout simplement inacceptable.  S’il est adopté tel quel, une personne  pourrait voir son chèque coupé de moitié!  Quant on sait que les montants octroyés présentement sont insuffisants, comment peut-on envisager de nouvelles coupures? » mentionne Mme Brunelle.

« Ce n’est pas avec des menaces qu’on aide les gens. C’est avec du soutien adapté à leur vécu, en  respectant  leur rythme et en tenant compte de leurs aspirations, goûts, intérêts et besoins qu’ils seront motivés», mentionne la porte-parole.

En participant à cette journée d’action, les groupes et organisations de la région de l’Estrie répondent présents à l’appel de la Coalition Objectif dignité, coalition qui compte plus de 20 regroupements nationaux appuyés par 200 organismes et organisations qui s’opposent aux mesures obligatoires et punitives prévues dans le projet de loi 70.

La Coalition estrienne de l’aide sociale est composé d’organismes (Action Plus, Association des locataires de Sherbrooke,  Illusion-Emploi de l’Estrie)  et d’organisations (Solidarité Populaire Estrie et du Comité régional estrien  pour un Québec sans pauvreté)

Laissez un commentaire!

Votre adresse e-mail ne sera pas affiché.