vidéos de sensibilisation

      Menu raccourci :

Démystifier la pauvreté, l'exclusion sociale et ses préjugés

De 2012 à 2016, dans le cadre du Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale, la TACAE a réalisé une série de vidéos afin de mystifier la pauvreté et l’exclusion sociale dans les MRC de l’Estrie, ainsi que de déconstruire les préjugés qui y sont rattachés. Ces vidéos ont été accompagnés par un manuel intitulé « La pauvreté, l’exclusion sociale et ses préjugés« , ainsi qu’un manuel de description des vidéos.

Vous trouverez ci-dessous les vidéos regroupées par MRC et par thématique.

MRC de l'Estrie

Ville de Sherbrooke

MRC du Granit

MRC de Coaticook

MRC du Val-Saint-François

MRC des Sources

MRC du Haut-Saint-François

MRC Memphrémagog

Thématiques

Les personnes aînées

Les familles et les enfants

Droit à la dignité

Lancement du Dossier noir (2020-12-10)

La TACAE a collaboré avec le Caucus des Organismes de défense collective des droits de l’Estrie sur le lancement du Dossier noir. 

Ce dossier fait état des impacts de la pandémie sur les droits humains, qui étaient déjà trop transgressés avant l’arrivée de la COVID-19. C’est plus de 23 catégories de droits qui sont touchées depuis mars dernier. Il est temps que le gouvernement nous écoute !

Déclaration estrienne pour une hausse du salaire minimum (2020-12-16)

La pandémie a intensifié la pauvreté, mais elle était déjà bien présente auparavant. L’une des mesures concrètes permettant à toutes les personnes travaillant à temps plein d’avoir un revenu décent serait la hausse du salaire minimum à au moins 15$ de l’heure. L’annonce très probable de la hausse de 40 cents de l’heure du salaire minimum pour le 1er mai 2021 est nettement insuffisante.

On n’arrive pas avec 13,50$ de l’heure, même à temps plein !

Réponses aux actions du gouvernement Legault

À qui profite les coupures d’impôts ?

Les impôts et la fiscalité ne vous semblent pas très concrets?

Vous vous demandez si vous allez pouvoir profiter des coupures mises de l’avant par la CAQ dans le dernier budget?

Voici un court vidéo où Rosalie Dupont, coordonnatrice de la TACAE, explique qui gagne vraiment dans l’application de cette mesure du «bouclier anti-inflation» de la CAQ. Cette mesure privera l’État québécois de 7,4 milliards de dollars qui auraient pu servir à améliorer notre filet social face à l’inflation et la potentielle récession !

Hausse des salaire des députés en comparaison aux revenus de la population du Québec

La CAQ a déposé un projet de loi qui vise à augmenter le salaire des élus de 30% : au plus bas (pour les députés sans tâches) cette augmentation équivaut à 30 000$. Ce montant représente à lui seul plus que le revenu annuel d’un Québécois sur 4 !

Voici une vidéo imageant la répartition des revenus dans la population du Québec pour souligner que les députés font déjà partie des plus hauts salaires avant même lesdites hausses !

Nous voyons en cette déconnexion des réalités de la population un indice de plus que le prochain plan de lutte à la pauvreté risque de ne pas répondre à nos attentes.

Inégalités et fiscalité

Ensemble avec Solidarité Populaire Estrie, nous avons lancé une série de capsules vidéo au sujet des inégalités et de la fiscalité. Alors que la population générale s’appauvrit de plus en plus et que le gouvernement coupe de plus en plus de services, les riches continuent à s’enrichir massivement.

L’objectif de cette série de capsule est de démontrer qu’il y a des moyens pour aller chercher plus de financement pour les coffres de l’État. Au Québec, la Coalition Main rouge propose de taxer la richesse et estime qu’on pourrait aller chercher 14,5 milliards de dollars à chaque année en modifiant la table d’imposition !

 

Page couverture de la première vidéo portant sur les inégalités et la fiscalité
La richesse, c'est quoi ?
Un vrai impôt progressif, c'est quoi ?
14,5 milliards de solutions, ça ressemble à quoi ?

Les absurdités de l'aide sociale (23-04-2024)

Saviez-vous que les prestataires d’aide sociale n’ont pas le droit de cohabiter avec un colocataire pendant plus qu’un an, et de s’entraider ?

⊗ Le cas échéant, ils risquent d’être considérés comme conjoints de faits et la personne à l’aide sociale se fait couper son chèque.

Saviez-vous que plus aucun dentiste n’accepte des patients à l’aide sociale dans la région du Bas-Saint-Laurent ?

⊗ Étant donné que les traitements remboursés pour les prestataires d’aide sociale contiennent des plombs à mercure, qui peuvent nuire à la santé des patients, de moins en moins de dentistes offrent cette option.

Ce webinaire, organisé par L’Action Plus de l’Estrie, Action Plus Brome-Missisquoi et la TACAE, présente des absurdités du programme de l’aide sociale.